Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Tarte aux pommes du désert américain

Tarte aux pommes du désert américain


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ça a pris: Dans le bol à farine mettre une pincée de sel, le sucre et mélanger un peu, puis ajouter le beurre froid coupé en dés et le lait froid. Pétrir à la main ou au robot, jusqu'à obtenir une boule, une pâte fragile qui ne colle plus aux mains. Mettez-le dans une pellicule plastique et laissez-le au réfrigérateur jusqu'à ce que les pommes soient prêtes.

Remplissage: Épluchez les pommes, coupez-les en quatre et retirez les pépins et les tiges, puis mettez-les dans un bol avec de l'eau froide et du jus de citron, afin qu'elles ne s'oxydent pas. Coupez ensuite les pommes en tranches plus épaisses et mélangez-les avec la farine, le sucre et la cannelle.

Sortez la pâte du réfrigérateur et étalez-la sur un papier sulfurisé, un peu plus grand que le moule à tarte. Transférer ensuite sur la plaque, avec le papier sulfurisé et presser légèrement, en recouvrant les bords de la plaque.

Versez la garniture aux pommes et placez-la uniformément.

Garniture: Mettre la farine dans un bol, puis mélanger avec le sucre et le beurre froid coupé en dés. Presser avec les doigts et mélanger jusqu'à obtention de petites miettes et saupoudrer sur les pommes.

Placer la plaque au four à 180 degrés pendant 45 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit légèrement dorée.

Il peut être servi aussi bien chaud que froid, si vous le souhaitez, avec une tasse de glace à la vanille à côté.


Dessert américain à la tarte aux pommes - Recettes

Le Jour de l'Indépendance est l'un des nombreux moments forts de l'été. Les hot-dogs sur le grill, la table recouverte de la nappe à carreaux rouges et tout le monde grignotant de la pastèque et attendant le feu d'artifice ne sont que quelques instants précieux du Jour de l'Indépendance. Le 4 juillet, le patriotisme s'affiche partout même sur le menu, qui ne s'arrête pas aux hamburgers et aux côtes levées mais s'étend jusqu'au dessert. Au Daily Meal, nous avons recherché des desserts emblématiques et entièrement américains.

Quoi de plus américain qu'une tarte aux pommes ? Les pommes ont été plantées en Amérique lorsque les pèlerins sont arrivés dans les années 1600. Avec ce fait, les pommes ont été ancrées dans le repas américain depuis le tout début. La tarte aux pommes n'est pas seulement pour l'automne, mais peut aussi être accompagnée de crème glacée (tarte à la mode). Si vous voulez une version amusante de la tarte aux pommes, essayez cette recette de tarte aux pommes Tipsy.

Tarte à la crème de Boston

La tarte à la crème de Boston aurait été perfectionnée et popularisée vers 1850 au Park House Hotel de Boston, ce qui en fait vraiment un dessert entièrement américain. La tarte s'appelait à l'origine Chocolate Cream Pie, mais a été modifiée lorsque le dessert est devenu le dessert officiel du Massachusetts. La "tarte" est en fait plus un gâteau, avec deux génoises fourrées de crème à la vanille et glacées au chocolat. Si vous cherchez un moyen rapide de préparer ce dessert alléchant, essayez cette recette de strates de tarte à la crème Boston sans cuisson.

Gâteau de velours rouge

Quelle est la meilleure façon de transmettre la fierté de notre pays dans un dessert? Gâteau de velours rouge. Le velours rouge est une tradition du Sud qui a été introduite en Amérique vers 1920. Le dessert classique avec sa pâte aux tons rouges emblématique a connu une renaissance car il a gagné en popularité au cours des dernières années. Ce favori est un simple gâteau au chocolat, mais il est joliment présenté comme un gâteau rouge avec un glaçage blanc. Jetez quelques pépites bleues sur ce 4 juillet pour le rendre encore plus festif. Pour les bases, essayez ceci Recette facile de gâteau au velours rouge.

Tartelettes Aux Cerises

Bien que les tartes ne soient pas une tradition américaine, les cerises sont liées à l'un de nos pères fondateurs, George Washington. Les cerises sont également un favori de l'été, alors si vous voulez honorer le premier président de notre pays et mélanger des desserts à la cuisine, essayez ceci Recette facile de tarte aux cerises.

Gâteaux avec des pépites de chocolat

Les cookies aux pépites de chocolat sont originaires d'Amérique dans les années 1930 en raison d'un heureux accident. Ruth Graves Wakefield, propriétaire du Tollhouse Inn du Massachusetts, tentait de préparer des biscuits au chocolat, mais n'avait plus de chocolat de boulanger et a jeté des morceaux de chocolat cassés à la place. Les cookies ont été un succès et Wakefield a vendu sa recette à Nestlé pour un approvisionnement à vie de pépites de chocolat.

Divertissez votre dent sucrée tout en célébrant le Quatrième cette année avec ces desserts All-American.

Tarte aux pommes bien arrosée

La tarte aux pommes est une recette entièrement américaine qui nous ramène à l'époque où les pèlerins se sont installés.

Boston Cream Pie est né à Boston dans les années 1800, célébré en le ramenant.


Résumé de la recette

  • 1 ½ tasse de farine tout usage
  • 1 ½ cuillères à soupe de sucre blanc
  • ½ tasse de shortening
  • ¼ cuillère à café de sel
  • ½ cuillère à café de levure chimique
  • 2 jaunes d'oeufs, battus
  • 4 cuillères à soupe d'eau
  • 8 pommes - pelées, épépinées et coupées en quartiers minces
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 2 cuillères à soupe de farine tout usage
  • 1 ¾ tasse de sucre blanc
  • ½ cuillère à café de cannelle moulue
  • 2 cuillères à soupe de beurre
  • 1 tasse de farine tout usage
  • 1 cuillère à café de cannelle moulue
  • ⅔ tasse de cassonade
  • ⅔ tasse de beurre

Préchauffer le four à 350 degrés F (175 degrés C.) Dans un grand bol, mélanger la farine, le sucre, le sel et la poudre à pâte. Couper le shortening jusqu'à ce que le mélange ressemble à des miettes grossières. Mélanger le jaune d'œuf et l'eau et mélanger à la farine jusqu'à ce qu'elle forme une boule. Étaler pour s'adapter au fond d'un moule de 10x15 pouces.

Dans un grand bol, mélanger les pommes, le jus de citron, 2 cuillères à soupe de farine, le sucre et la cannelle. Verser la garniture dans la croûte à tarte et parsemer de 2 cuillères à soupe de beurre.

Dans un bol moyen, mélanger 1 tasse de farine, 1 cuillère à café de cannelle, 2/3 tasse de cassonade et 2/3 tasse de beurre. Incorporer le beurre jusqu'à ce qu'il soit grumeleux, puis saupoudrer sur les pommes.

Cuire au four préchauffé pendant 60 minutes ou jusqu'à ce que la garniture soit dorée.


Veuillez excuser cette excursion pour les pains, les pizzas et les thangs généralement à base de levure. Toujours sur la page de cuisson, cependant - donc pas la pire des transgressions, j'espère.

Après la grande réponse à ma demande d'un authentique seigle de charcuterie juif de New York, je pense qu'il n'y a pas de meilleur endroit pour lancer un appel pour une GRANDE recette de tarte aux pommes américaine classique (avec une pâtisserie maison, bien sûr). Tellement. n'importe qui? Je promets de vous faire griller avec une tranche remplie de crème fouettée et de crème glacée (enfin, c'est comme ça que j'aime l'avoir. Mais ouvert à la correction de la culture d'origine, même si je dois déclarer que je ne peux pas promettre de réparer mes mauvaises manières à cet égard).

Facile et classique - pas d'épaississants, d'autres trucs.

9 "pieds plats
2 croûtes de pâte (12" pour tapisser et couvrir) - voir ci-dessous

4 pommes granny smith, 4 pommes délicieuses dorées (ou plus pour peser 4 lb ensemble)

1 1/2 TBL beurre coupé en points

assiette à tarte en ligne avec pâtisserie

mélanger la cannelle et le sucre dans un bol

éplucher, épépiner, trancher les pommes - mettre dans un grand bol

ajouter le mélange de sucre - mélanger pour que les tranches soient enrobées

placer les pommes dans la pâte dans une assiette à tarte, en entassé plus haut au centre

avec la fourche presser les bords vers le bas pour sceller et couper le surplomb
ou replier les bords sous pour sceller

couper des fentes dans la croûte supérieure pour que la vapeur s'échappe

couvrir le bord de papier d'aluminium - retirer pour les 15 dernières minutes de cuisson

cuire au four environ 55 minutes - à mi-cuisson retournez - commencez à vérifier à 50 minutes - faites cuire jusqu'à ce que la croûte soit dorée et que le jus bouillonne

Croûte simple (si vous avez un robot culinaire) :

dans le bol du robot culinaire mettre

7 1/2 oz (1 1/2 tasse) de farine tout usage non blanchie

1 bâton de beurre froid coupé en 6 morceaux

2 3/4 oz (1/4 tasse + 5 c. à thé) d'eau glacée

ajouter tous les morceaux de beurre au mélange de farine dans un bol.

Mettez le couvercle et le processeur d'impulsions avec des impulsions courtes (marche-arrêt, marche-arrêt) environ 8 fois

Retirer le couvercle et verser l'eau glacée uniformément sur le mélange de farine

donner des impulsions plus longues - 1 seconde - dès que la pâte commence à peine à faire de petits grumeaux, arrêtez.

Retirer la pâte, former rapidement une boule avec les mains, presser entre vos mains pour l'aplatir en une crêpe, envelopper dans une pellicule plastique, mettre au réfrigérateur pendant 20 minutes, puis étaler.

Cela faisait longtemps que je voulais photographier un pommier préféré. Il a la plus belle récolte de pommes jamais enregistrée la deuxième année. Je suis sorti promener mon chien, Dolly, aujourd'hui et j'ai attrapé l'appareil photo en partant dans l'espoir de passer devant mon arbre préféré le long de champs mûrissant avec divers grains, vous savez, des images de nuages ​​et tout ça.

Pendant que nous marchions, je surveillais l'un des chats de mon voisin qui avait disparu depuis plusieurs jours. Comme Dolly adore saluer les chats et les chiens lors de nos escapades quotidiennes, il ne serait pas trop étrange que nous nous croisions. Nous avons parcouru le long chemin en passant devant le pommier alors que nous faisions le tour de la maison à environ un demi-kilomètre. Alors c'est juste arrivé ! J'étais totalement impliqué dans la tentative d'obtenir une bonne image en prenant environ 4 clichés quand j'étais au courant que Dolly avait trouvé quelque chose dans les hautes herbes sous l'arbre. Naturellement. un chat. Étrange, le chat est resté allongé pendant qu'il sifflait sur Dolly. Très étrange. J'ai pris mon téléphone portable pour appeler un voisin. Non, j'ai la boulangerie, pas le voisin. J'ai trouvé un numéro (un autre voisin lié) et j'ai composé pour demander des détails sur le chat disparu. Dolly a gardé ses distances mais s'est demandé pourquoi le chat ne voulait pas jouer (beaucoup d'entre eux ne le font pas). Je me suis approché et j'ai doucement caressé le chat en vérifiant les pattes et la queue. Je l'ai ramassé très soigneusement et je l'ai ramené à la maison. Oui, c'était le chaton manquant. Le chat a semblé soupirer de remerciement lorsqu'il a reconnu que le gazon domestique serait bientôt en sécurité dans les bras de sa famille aimante. Nous avons fait notre bonne action du jour.

Désolé de détourner votre fil Ross, je pensais que vous aviez votre tarte, maintenant vous allez avoir une histoire de sauvetage de pomme et de chien ! Les chats et les chiens sont aussi à peu près aussi américains que la tarte aux pommes.

Ou strudel. Rappelle de bons souvenirs des magnifiques gâteaux d'Autriche et d'Allemagne, toujours servis avec un bol généreux rempli de crème fouettée. Mon nombre d'endorphines et de calories s'accélère à la seule pensée.

Strudel est tellement plus facile! Il s'agit essentiellement des mêmes ingrédients. Une méthode comme faire la tarte, c'est que les pommes sont étalées sur la pâte et saupoudrées de sucre, de cannelle, de chapelure, de raisins secs (pour le strudel) car elles se trouvent juste là, l'autre consiste à tout mélanger dans un bol d'abord, puis à étaler sur le Pâte. Je ne peux pas décider ce que je préfère. Dans mon esprit, la tarte aux pommes chaude est mieux servie avec de la glace à la vanille. Strudel à la crème fouettée.

Ross, c'est une quête pour ma femme depuis de nombreuses années, que ce soit au restaurant ou à la maison. Concernant cette dernière, elle n'a jamais été aussi satisfaite qu'avec la recette à deux croûtes de Cook's Illustrated. En tant que son meilleur client, je ne peux pas être en désaccord.

En tant que destinataire reconnaissant de cette recette gracieuseté du post de Karin ci-dessous, j'ai hâte de l'essayer.

Celui que j'ai fait maintes et maintes fois est Ultimate Caramel Apple Pie de Tyler Florence.

Le caramel au vin rouge prend un certain temps, mais c'est un contre-pied incroyable aux pommes Granny Smith acidulées (qui sont à peu près les seules pommes avec lesquelles je cuisinerai au printemps et en été).

Pas tout à fait à mon brief, mais bon d'être alerté d'une recette que vous recommandez.

À moins que vous ne cuisiez aujourd'hui, je vous suggère de faire un tour dans votre bibliothèque pour voir s'ils ont le livre de recettes de cuisine Cook's Illustrated (intitulé de America's Test Kitchen). Leur croûte à tarte à la vodka (oui!) est facile, presque infaillible et a bon goût. J'aime aussi la garniture de tarte aux pommes dans "The Perfect Recipe" de Pam Anderson, c'est vraiment bon. Ce livre devrait également être dans votre bibliothèque. Je suis désolé de ne pas les écrire ici, mais ce n'est pas à moi de les donner. C'est pourquoi je vous suggère d'obtenir les livres de la bibliothèque.

est une excellente ressource (et pas de publicité!) J'ai déjà fait la croûte à tarte à la vodka plusieurs fois, fonctionne à merveille. La recette facile de strudel aux pommes est également merveilleuse.

La seule chose qui me manque ici dans le Maine, ce sont de très bonnes pommes à cuire - hélas, pas de pommes Boskop ! Pas de Cox Orange ! Les Granny Smith sont acidulées, mais pas très savoureuses lorsqu'elles sont cuites, et je n'aime pas le goût de McIntosh. La meilleure possibilité est de mélanger différentes pommes dans une garniture (comme le suggère le chef Tartine).

Juste une note: Ross a stipulé une tarte aux pommes "classique", non carmalisée, pas avec de l'alcool, des amandes, du cognac. Une "tarte aux pommes américaine classique" ne contient aucun de ceux-ci.

Non pas que je n'apprécie pas les contributions de tout le monde, mais je suis content que vous ayez mis ce rappel, fminparis. J'ajoute aussi que je m'intéresse particulièrement à la partie pâtisserie. Les tartes aux pommes que j'ai essayées ici ont généralement un dessus de pâte feuilletée et une base qui a tendance à être plus fine que ce que j'imagine être une base de tarte américaine classique. Je base ma vision de la tarte aux pommes américaine "idéale" sur celles que j'ai vues dans les films. Je n'ai rien d'autre à faire !

Peut-être que je devrais décrire cet «idéal» afin que vous puissiez le mesurer par rapport à ce que vous savez être la vraie affaire et me faire savoir si j'ai raison ou tort - ou quelque chose entre les deux. La base est épaisse et en quelque sorte pâteuse, vous n'avez donc pas besoin de la scier avec le bord de votre cuillère, elle est pliable et peut être facilement coupée. La garniture comprend des tranches de pomme distinctes dans ce qui semble être une sauce visqueuse. C'est évidemment cuit, mais pas cuit en purée. La croûte sur le dessus est bombée et je pense qu'elle scintille avec du sucre légèrement saupoudré. Est-ce que je sonne des cloches ? Ou peut-être que cette tarte aux pommes américaine que je 'vois' n'a rien à voir avec la vraie affaire ? Peu importe, je salive.

Comme vous l'avez peut-être compris dans cet article et dans d'autres, mon principal intérêt pour la nourriture est généralement les spécialités régionales authentiques traditionnelles - la nourriture du peuple, plutôt que les produits haut de gamme. Les restaurants étoilés Michelin et autres ont leur place, mais pour moi, les plats de chef prissy sont un mode de cuisine élitiste et artistique qui ne peut être apprécié que par les plus riches. Cela me coupe en quelque sorte, ce que je ressens légèrement (irrationnel bien que je reconnaisse que cette réponse l'est). Mais tout en reconnaissant que j'adorerais essayer des plats haut de gamme universellement acclamés (Tetsuya's, The Fat Duck, El Bulli, etc.), si l'argent n'était pas un problème et que je devais choisir, j'irais pour une excellente cuisine de rue à la les merveilleux centres de colportage de l'Asie du Sud-Est, la cuisine de style bistro français et les pâtes faites maison de maman dans un petit village de Toscane. Vous avez eu l'idée.

Quoi qu'il en soit, ce fil a déjà rapporté de l'or, mais s'il y en a plus dans ces collines, je serais très reconnaissant si je pouvais jeter un œil à ce que vous avez obtenu !

PS : BTW, c'est Les cuisiniers illustrés un livre de cuisine américain classique ? Ce n'est pas dans ma bibliothèque locale - d'après mes navigations sur le Web, il semble que ce soit un magazine, pas un livre ?

Ils ont peut-être aussi publié une collection sous forme de livre, je ne sais pas. Ils sont un peu ringards du côté du Kansas (bien qu'ils viennent du Vermont), mais ils sont fiables pour tester les bases (et pour tester l'équipement.) La tarte aux pommes à deux croûtes est l'une de ces bases dans lesquelles ils excellent.

Concernant la croûte, ma tante m'a appris il y a longtemps à utiliser du vrai saindoux. Pas de doute, c'est le plus feuilleté et fidèle à la tradition américaine classique. James Beard a une croûte qui comprend des jaunes d'œufs pour plus de richesse.

Re lard : Je sais que cela fait les meilleures croûtes à tarte salées, mais pensiez-vous que le beurre et les shortenings à base de légumes étaient le plus souvent utilisés dans les tartes sucrées ? Quelqu'un d'autre a-t-il une idée à ce sujet ?

utilisés, les shortenings à base de beurre et/ou de légumes sont des choses plus récentes. Ma mère n'utilisait jamais que du saindoux, même quand ils avaient une vache et faisaient du beurre. Le beurre était pour mettre du pain, le saindoux était pour la cuisson ! Le beurre a rarement trouvé sa place dans une cuisson d'occasion spéciale, mais le saindoux ou même la graisse de bacon (avec les petits morceaux noirs de bacon frit) étaient le raccourcissement. Je n'ai jamais eu de tarte qui n'était faite ni de saindoux ni de graisse et la graisse fait de très belles croûtes. Si vous vous opposez aux morceaux qu'il contient, mettez simplement dans une casserole et ajoutez un peu d'eau, et chauffez, en surveillant pour vous assurer qu'il ne déborde pas ou ne crache, lorsqu'il est fondu, remuez dans l'eau et laissez reposer toute la nuit. dans un endroit frais, la graisse nettoyée se figera au-dessus de l'eau et les morceaux tomberont au fond du pot.

Elle n'a également jamais ajouté de sucre à la croûte, et a même évité les biscuits au thé avec du sucre supplémentaire, elle a fait de ses shortcakes aux fraises avec des biscuits la vieille recette habituelle sans sucre, et ils étaient toujours engloutis !

Oui, ils ont un excellent magazine (je suis abonné à la fois à celui-ci et à leur site Web), mais Cook's Illustrated (CI) est une machine à livres de cuisine. Une fois que vous vous êtes abonné au magazine, vous êtes inondé de leurs offres de livres de cuisine. Alors oui, ils font des livres de cuisine ! Les livres de cuisine CI sont généralement des livres à thème - poisson, viande, desserts, mais très spécifiques et beaucoup trop chers.

America's Test Kitchen (ATK) est la branche TV de CI. Ils ont une émission de cuisine qui passe à la télévision publique. Ils utilisent généralement cette marque ATK pour leurs livres de cuisine "complets", alors recherchez le livre de cuisine ATK Family Baking.

Quel que soit leur nom, leur mission principale est de tester une recette jusqu'à ce qu'ils obtiennent ce qu'ils pensent être la recette parfaite. Ils modifient les mesures et les ingrédients et expérimentent tous les aspects d'une recette, en cuisant ou en cuisant le plat de nombreuses fois jusqu'à ce qu'ils obtiennent le résultat qu'ils recherchaient. Donc leurs recettes sont toujours très, très bonnes. Mais ce n'est que mon avis, je suppose.

Je n'aime pas à quel point ils sont avares d'argent, en termes de sollicitations pour leurs livres et autres produits assortis, mais leurs recettes sont bonnes.

Bonjour, j'ai supprimé mon premier commentaire avec la recette 'hors sujet'.
J'aurais dû mentionner la recette de Rose Levy Beranbaum pour "The Best All-American Apple Pie" dans son livre, The Pie and Pastry Bible, dans mon commentaire original : ^)
Rose a une très belle façon de préparer les tranches de pomme en réduisant et en concentrant le jus des pommes -
il en résulte une si belle saveur de pomme. Beaucoup de très bonnes informations sur la tarte aux fruits dans son livre.
J'espère que tu trouveras la tarte aux pommes que tu cherches, Ross !
: ^) de la chanson de pain

Pas besoin de supprimer quoi que ce soit. Votre message, comme tous les autres ici, a été rédigé dans un esprit de contribution, et c'est fabuleux - et apprécié ! Il se trouve que j'ai une solution à un style de tarte traditionnel, et j'étais heureux du commentaire de fminparis mettant en lumière les détails de ma demande. J'aurais probablement dû être plus clair en premier lieu. Alors merci encore à tous !

Et toute autre recette traditionnelle "classique" est la bienvenue.

Oh, et au fait, est-ce que vous les gars (c'est-à-dire: les démons américains de tarte aux pommes) avez votre tarte avec de la crème et de la glace, ou suis-je juste un barbare des antipodes?

Vous êtes peut-être un barbare, mais c'est un autre problème. :-p

J'ai grandi au Texas et ma famille a déménagé ici du Mississippi et de l'Alabama après la guerre de Sécession. Les racines du Sud sont donc dominantes. La tarte aux pommes peut être servie et mangée nature, ou avec de la chantilly, ou avec de la glace vanille, ou réchauffé avec une tranche de fromage fondu dessus. Seul un païen ou un Damned Yankee ferait autrement. : RÉ

. qu'en est-il de la crème fouettée ET de la glace à la vanille (ensemble) : acceptable pour vous les gens du Sud, ou un excès païen (l'accusation de Damned Yankee ne me collera jamais !) ?

BTW, j'ai reculé consterné à l'idée d'un fromage fondu sur une tarte aux pommes, mais en cherchant à partager l'horreur avec ma partenaire d'origine anglaise, elle m'a fait revenir sur mes fesses avec le commentaire que ce combo est courant en Angleterre. Un désert traditionnel du Yorkshire, en fait. Elle a même ajouté qu'elle pensait faire fondre du fromage sur une tarte aux pommes originaire En Angleterre. tout comme les tartes aux pommes elles-mêmes ! Il semble donc que vous n'ayez pas simplement arraché l'Amérique aux Poms - vous avez également arraché leurs tartes aux pommes ! Ne me tirez pas dessus - je ne suis que le messager.

Aucune pomme ne poussait en Amérique du Nord jusqu'à l'arrivée des colons d'Europe et du Royaume-Uni. Mais ne vous inquiétez pas, nous avons échangé des tomates et du maïs contre la technologie de la tarte volée. * sourire *

Mon père avait toujours du cheddar râpé sur sa tarte aux pommes. Je pensais que c'était étrange quand j'étais enfant, mais je mange beaucoup de choses plus étranges maintenant.

On me demandait toujours « de la crème glacée ou de la crème fouettée ».

Je n'ai aucun doute que la tarte aux pommes, avec ou sans fromage, a été adoptée par les Anglais, les Écossais et les Gallois qui se sont installés dans le sud des Appalaches. La connexion britannique était si forte et durable que Francis James Child a fait des recherches sur de nombreuses, et certains disent la plupart, des 305 chansons folkloriques de son anthologie. Les ballades populaires anglaises et écossaises (1882-1898) dans les Appalaches car la musique folklorique traditionnelle y a vécu tout en s'étant pour la plupart éteinte en Grande-Bretagne.

Mettre ma casquette de snobisme de cuisine du Sud, avoir les deux serait baroque, même certainement trop fait. :-) Cela vient de quelqu'un qui aime à la fois la mayonnaise et la moutarde sur mon sandwich. : haussement d'épaules:

Je m'abstiendrai de te juger sur ta mayonnaise + moutarde si tu fais de même avec moi pour mes excès de crème et de glace. Colline?

PS : Je soumets que la crème et la glace sont naturellement plus compatibles que la mayonnaise et la moutarde. :-()

Est-ce que quelque chose ne va pas avec mayo + moutarde? Ici, dans le PNW, je dois demander qu'un sandwich soit fait d'une manière différente (si je voulais qu'il soit fait d'une manière différente, pour une raison quelconque).

Et la mayonnaise sur les hamburgers ? Mélanger le ketchup et la sauce tartare ?

Je n'ai rien d'utile à apporter à la discussion sur la tarte aux pommes. Je vais rester avec ma tarte aux pommes hollandaise avec de la crème glacée et de la crème fouettée.

. Je note que vous avez dit "avec de la glace ET de la chantilly". Maintenant, c'est mon garçon.

Cette recette a été publiée dans le magazine Cook's Illustrated '97 - je ne vois pas pourquoi elle ne peut pas être publiée ici. Comme vous le voyez, cette recette particulière n'a pas de croûte à tarte à la vodka, mais je la poste aussi.

Je ne peux pas le dire assez souvent - Cook's Illustrated est une ressource fantastique, leurs recettes sont presque toujours excellentes. Même leur recette allemande de Lebkuchen était meilleure que toutes celles que j'ai essayées en Allemagne !

Je teste de temps en temps de nouvelles recettes pour eux, donc je sais que tout est testé abondamment. Et, au fait, leur cuisine d'essai est près de Boston - King Arthur sont les gars du Vermont.

TARTE AU POMMES TRADITIONNELLE

Si vous préparez cette tarte pendant la saison des pommes d'automne, lorsque de nombreuses variétés locales peuvent être disponibles, suivez la recette ci-dessous en utilisant des pommes Macoun, Royal Gala, Empire, Winesap, Rhode Island Greening ou Cortland. Ce sont des pommes bien équilibrées, contrairement à Granny Smith, et fonctionnent bien seules sans épaississants ni ajout de McIntosh. Placer la tarte sur une plaque à pâtisserie dans le four inhibe la cuisson, couvrez donc le fond du four avec une feuille de papier aluminium pour récupérer un jus dégoulinant. La tarte est meilleure lorsqu'elle est refroidie presque à température ambiante, ou même le lendemain. Voir la dernière étape de la procédure pour les instructions de do-ahead.

  • Pâte à tarte
  • 2 1 / 2 tasses de farine tout usage non blanchie, plus un peu plus pour saupoudrer
  • 1 cuillère à café de sel de table
  • 2 cuillères à soupe de sucre cristallisé
  • 12 cuillères à soupe de beurre non salé, réfrigéré, coupé en morceaux de 1/4 de pouce
  • 8 cuillères à soupe de shortening végétal (réfrigéré)
  • 6 - 8 cuillères à soupe d'eau glacée
  • Garniture aux pommes
  • 2 livres de pommes Granny Smith (4 moyennes)
  • 2 livres de pommes McIntosh (4 moyennes)
  • 3/4 tasse de sucre granulé
  • 1 1/2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à café de zeste de citron d'un citron moyen
  • 1/4 cuillère à café de sel de table
  • 1/4 cuillère à café de cannelle moulue
  • 1 / 8 cuillère à café de piment de la Jamaïque moulu
  • 1 blanc d'oeuf légèrement battu
  • 1 cuillère à soupe de sucre cristallisé, pour la garniture

1. Mélangez la farine, le sel et le sucre dans le bol d'un robot culinaire équipé de la lame en acier. Ajouter le beurre et mélanger par impulsions en cinq rafales d'une seconde. Ajouter le shortening et continuer à battre jusqu'à ce que la farine soit jaune pâle et ressemble à de la semoule de maïs grossière, quatre ou cinq autres impulsions d'une seconde. Mettre le mélange dans un bol moyen. (Pour ce faire à la main, congelez le beurre et le shortening, râpez-le dans la farine à l'aide des gros trous d'une râpe à boîte et frottez les morceaux enrobés de farine entre vos doigts pendant une minute jusqu'à ce que la farine devienne jaune pâle et grossière.)

2. Saupoudrer 6 cuillères à soupe d'eau glacée sur le mélange. Avec la lame de la spatule en caoutchouc, utilisez le mouvement de pliage pour mélanger. Appuyez sur la pâte avec le côté large de la spatule jusqu'à ce que la pâte colle ensemble, en ajoutant jusqu'à 2 cuillères à soupe d'eau glacée si la pâte ne tient pas ensemble. Pressez doucement la pâte jusqu'à ce qu'elle soit homogène et divisez-la en deux boules égales. Aplatir chacun dans un disque de 4 pouces de large. Saupoudrer légèrement de farine, envelopper séparément dans du plastique et réfrigérer au moins 30 minutes, ou jusqu'à 2 jours, avant de rouler.

3. Sortez la pâte du réfrigérateur. Si elle est ferme et très froide, laissez reposer jusqu'à ce que la pâte soit froide mais malléable. Réglez la grille du four en position centrale et chauffez le four à 425 degrés.

4. Rouler un disque de pâte sur une surface légèrement farinée en un cercle de 12 pouces. Pliez la pâte en quartiers, puis placez la pointe de pâte au centre d'un moule à tarte ordinaire en Pyrex de 9 pouces ou d'un moule à tarte profond. Déplier la pâte.

5. Presser doucement la pâte sur les côtés du moule en laissant la partie qui dépasse du rebord de l'assiette à tarte en place. Réfrigérer pendant la préparation des fruits.

6. Pelez, épépinez et coupez les pommes en tranches de 1/2 à 3/4 de pouce et mélangez-les avec 3/4 tasse de sucre, le jus et le zeste de citron, le piment de la Jamaïque et la cannelle. Tourner le mélange de fruits, y compris les jus, dans une croûte à tarte réfrigérée et former un monticule légèrement au centre. Abaisser l'autre rond de pâte et placer sur la garniture. Couper les bords supérieur et inférieur à 1/2 pouce au-delà du rebord du moule. Rentrez ce bord de pâte sous lui-même de sorte que le bord plié affleure le rebord du moule. Bordure cannelée ou presse avec des dents de fourche pour sceller. Couper quatre fentes à angle droit sur le dessus de la pâte. Badigeonner le blanc d'œuf sur le dessus de la croûte et saupoudrer uniformément avec 1 cuillère à soupe de sucre restante (omettre si la tarte non cuite est congelée, voir ci-dessous).

7. Cuire jusqu'à ce que la croûte supérieure soit dorée, environ 25 minutes. Réduire la température du four à 375 degrés, continuer la cuisson jusqu'à ce que le jus bouillonne et que la croûte soit bien dorée, 30 à 35 minutes de plus. Transférer la tarte sur une grille et refroidir à presque la température ambiante, au moins 4 heures.

8. Do-Ahead: Congelez la tarte non cuite pendant deux à trois heures, puis couvrez-la d'une double couche de pellicule plastique et remettez-la au congélateur pendant au plus deux semaines. Pour cuire, sortez la tarte du congélateur, badigeonnez-la de la dorure à l'œuf, saupoudrez de sucre et placez-la directement dans un four préchauffé à 425 degrés. Après la cuisson pendant les cinquante-cinq minutes habituelles, réduisez le four à 325 degrés, couvrez la tarte de papier d'aluminium pour ne pas trop cuire la croûte et faites cuire pendant vingt à vingt-cinq minutes supplémentaires.

TARTE SIMPLE CROTE INFAILLIBLE

Pour une tarte à croûte unique de 9 pouces

La vodka est essentielle à la texture de la croûte et ne donne aucune saveur - ne la remplacez pas. Cette pâte sera plus humide et plus souple que la plupart des pâtes à tarte standard et nécessitera plus de farine pour s'étaler (jusqu'à 1/4 tasse).

  • 1 1/4 tasse de farine tout usage non blanchie (6 1/4 onces)
  • 1/2 cuillère à café de sel de table
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 6 cuillères à soupe de beurre froid non salé (3/4 de bâton), coupé en tranches de 1/4 de pouce
  • 1/4 tasse de shortening végétal solide réfrigéré, coupé en 2 morceaux
  • 2 cuillères à soupe de vodka, froide
  • 2 cuillères à soupe d'eau froide

1. Mélanger 3/4 tasses de farine, de sel et de sucre dans un robot culinaire jusqu'à ce qu'ils soient combinés, environ 2 impulsions d'une seconde. Ajouter le beurre et le shortening et mélanger jusqu'à ce que la pâte homogène commence à s'accumuler en touffes inégales, environ 10 secondes (la pâte ressemblera à du fromage cottage en grains avec quelques très petits morceaux de beurre restants, mais il ne devrait pas y avoir de farine non enrobée). Racler les parois et le fond du bol avec une spatule en caoutchouc et répartir la pâte uniformément autour de la lame du robot. Ajouter 1/2 tasse de farine restante et pulser jusqu'à ce que le mélange soit uniformément réparti autour du bol et que la masse de pâte ait été brisée, 4 à 6 impulsions rapides. Vider le mélange dans un bol moyen.

2. Saupoudrer de vodka et d'eau sur le mélange. Avec une spatule en caoutchouc, utilisez le mouvement de pliage pour mélanger, en appuyant sur la pâte jusqu'à ce que la pâte soit légèrement collante et colle ensemble. Aplatir la pâte en un disque de 4 pouces. Envelopper dans une pellicule plastique et réfrigérer au moins 45 minutes ou jusqu'à 2 jours.

3. Réglez la grille du four à la position la plus basse, placez la plaque à pâtisserie à rebords sur la grille du four et chauffez le four à 425 degrés. Retirer la pâte du réfrigérateur et l'étaler sur une surface de travail généreusement farinée (jusqu'à ¼ tasse) en un cercle de 12 pouces d'environ 1/8 pouce d'épaisseur. Rouler la pâte sans serrer autour du rouleau à pâtisserie et la dérouler dans une assiette à tarte, en laissant un surplomb d'au moins 1 pouce de chaque côté. En travaillant autour de la circonférence, faites glisser la pâte dans l'assiette en soulevant doucement le bord de la pâte d'une main tout en appuyant sur le fond de l'assiette avec l'autre main. Laisser la pâte en surplomb en place et réfrigérer jusqu'à ce que la pâte soit ferme, environ 30 minutes.

4. Coupez le surplomb à ½ pouce au-delà du rebord de l'assiette à tarte. Plier le surplomb sous lui-même, le bord plié doit affleurer le bord de l'assiette à tarte. Flûte la pâte ou presse les dents d'une fourchette contre la pâte pour l'aplatir contre le bord de l'assiette à tarte. Réfrigérer l'assiette tapissée de pâte jusqu'à ce qu'elle soit ferme, environ 15 minutes.

5. Retirer le moule à tarte du réfrigérateur, tapisser la croûte de papier d'aluminium et remplir de poids à tarte ou de pièces de un cent. Cuire au four pendant 15 minutes. Retirez le papier d'aluminium et les poids, faites pivoter la plaque et faites cuire pendant 5 à 10 minutes supplémentaires jusqu'à ce que la croûte soit dorée et croustillante.


Tarte aux pommes, le dessert le plus américain (devoir d'anglais de 8e année n ° 9)

Aujourd'hui, pour l'anglais, je vais écrire un essai sur la façon dont la tarte aux pommes a longtemps été considérée comme le dessert le plus américain. Pourquoi est-ce que je pense que c'est, est-ce que je pense que c'est toujours exact, et enfin quel est le dessert le plus américain que je choisirais ?

Je pense que la tarte aux pommes est considérée comme le dessert le plus américain pour deux raisons. Une des raisons est que nous avons une tarte aux pommes pour Thanksgiving. Thanksgiving est une fête très américaine. Nous célébrons ce jour parce que c'était le jour où les pèlerins mangeaient avec les Indiens et nous nous entraidions plutôt que de nous battre les uns avec les autres. C'est généralement une tradition d'avoir une tarte aux pommes pendant que votre famille et vos amis se régalent de la nourriture que chacun de vous a contribué à créer ! Tout cela s'est passé en Amérique, qui à l'époque s'appelait « The New Land », c'est donc l'une des raisons pour lesquelles la tarte aux pommes est considérée comme le désert le plus américain ! La deuxième raison est à cause du baseball ! Le baseball est un sport très américain, maintenant vous vous demandez peut-être comment la tarte aux pommes et le baseball sont-ils liés l'un à l'autre ? Eh bien, après qu'une équipe de baseball ait gagné un match, elle sort chercher une tarte aux pommes ! Deux choses américaines, elles pourraient même se rendre encore plus américaines !

Je pense actuellement que la tarte aux pommes reste le dessert le plus américain. Même si l'action de grâce a commencé il y a des années et des années, nous la célébrons encore aujourd'hui ! C'est un jour où nous nous réunissons tous et sommes très reconnaissants pour la bénédiction qui nous a été donnée, que ce soit nos maisons, notre famille ou même nos amis, nous sommes toujours très reconnaissants pour tout cela ! Pendant l'action de grâce, nous nous réunissons tous autour d'une table, certaines familles disent une prière basée sur leur religion, d'autres non, généralement les choses que vous mangez sont de la dinde, de la purée de pommes de terre, du macaroni au fromage, une casserole de haricots verts et pour la tarte au dessert, et parfois, vous pouvez obtenir une boule de glace en plus de cela!

Si la tarte aux pommes n'était pas le dessert le plus américain, je devrais choisir entre un cheesecake ou des cookies aux pépites de chocolat ! La raison pour laquelle j'aurais choisi le cheesecake est qu'il a été fabriqué à New York et que beaucoup pourraient discuter de ce qui est plus américain que New York. La raison pour laquelle les cookies aux pépites de chocolat seraient ma prochaine supposition, c'est parce que qui n'aime pas un bon cookie ? Nous avons tous les types de cookies que nous avons Chips Ahoy, Chips deluxe, vous avez des recettes à gogo en ligne, et bien plus encore !

En conclusion, je pense que la tarte aux pommes est le dessert le plus américain à cause de Thanksgiving et du baseball ! Merci d'avoir lu mon article sur mon blog, Apprendre en pyjama, Revenez pour plus de moi!


Pourquoi sommes-nous â & # x20AC; & # x2122; As American Pieâ & # x20AC; & # x2122 ?

Lorsque nous réfléchissons à notre héritage américain, des images de baseball, de la Statue de la Liberté, de pygargues à tête blanche et peut-être le plus souvent, de tarte aux pommes, nous viennent immédiatement à l'esprit. Mais les pommes ne sont pas indigènes en Amérique, alors pourquoi notre identité est-elle si inextricablement liée à ce dessert feuilleté ?

Les pommes sont arrivées en Amérique via les pèlerins. Les pommes remontent à des milliers d'années en Europe et en Asie, d'où l'arbre est probablement originaire. By the 1600s, England had more than 70 varieties of apples, and some of these seeds were brought over on the Mayflower. The first apple seeds were planted in the Massachussetts colony in 1625, and cultivation quickly became widespread, with over 14,000 varieties by the end of the 1800s. Though few of these varieties are still grown today, America remains one of the world's largest apple producers.

Pies were also an import brought by the Pilgrims, but not what we would think of today as pie. Instead, pie crusts were used more as an airtight storage vessel to carry and preserve fillings such as fowl, venison, or beef. When fruit was involved, it intermixed as a savory flavoring with the meat rather than as a pie in its own right. Made from course flour and suet, pie crusts were hard, thick, tough, and virtually inedible, as the French had not yet introduced butter to the American diet. Contrary to popular belief, there were no modern-die pies (apple, pumpkin, or otherwise) at the first Thanksgiving in 1621.

Historian Janet Clarkson wrote that "[f]ruit pies started to come into their own during the sixteenth century as sugar became cheaper and more delicate forms of pastry were available." As America expanded west, the spread of apples was helped immeasurably by John Chapman, better known as Johnny Appleseed, who, by the late 1700s had planted apple trees all along the frontier. Pioneers who followed in his footsteps dried and preserved the apples for food, made cider, and transformed the apples into brandy and applejack, both valuable trading commodities.

By 1860, the phrase "as American as apple pie" was already in use, though cooks seemed well aware of the pie's foreign roots. In her 1869 novel Oldtown Folks, Harriet Beecher Stowe wrote that "the pie is an English tradition, which, planted on American soil, forthwith ran rampant and burst forth into an untold variety of genera and species."

As the modern pie grew more popular, a 1902 newspaper article proclaimed that "No pie-eating people can be permanently vanquished." This may have been part of a marketing push by apple producers, whose efforts also popularized the phrase "an apple a day keeps the doctor away."

Decades later, when journalists asked soldiers why they were fighting World War II, a common slogan was "for mom and apple pie," which gave rise to the phrase "as American as motherhood and apple pie." By the 1960s, the phrase had mostly dropped the not-unique-to-America idea of motherhood.

So, apple pie as the quintessential American product may be an apt metaphor after all -- it was brought here from foreign shores, was influenced by other cultures and immigration patterns, and spread throughout the world by global affairs. Today, pie reflects the agricultural diversity of the country, from Maine's official state dessert blueberry pie to Florida's key lime. But it all began with apples, which, in the nation's infancy, were grown on almost every farm.


Just because a nation claims a cultural icon doesn't mean they necessarily invented it the Statue of Liberty for example is made by the French, depicts a Roman goddess, and is mostly known for its links to immigration.

Apple pie is, as you've noted, very old and well known in Europe centuries before USA existed. Apples were however very important to early European settlers, being mostly used for cider (see Johnny Appleseed). Thereafter apple pies became popular but it wasn't closely associated with the United States yet.

Things started to change around the turn of the 20th century in an editorial in The New York Times (May 3, 1902):

Pie is the American synonym of prosperity and its varying contents the calendar of the changing seasons. Pie is the food of the heroic. No pie-eating people can ever be permanently vanquished. .

In our own glad and fortunate country the seasons are known by their respective dominant pies—for each there is an appropriate pie, with apple pie for all the year 'round.

While the article is about pies in general, and names mince, custard, lemon, rhubarb, berry, peach and pumpkin pies, apple pie is named first and noted as the only one available "all the year 'round". This was made possible by preservation techniques developed by Pennsylvania Dutch pioneers.

It was only until WWII that "as American as apple pie" really took off, where apparently US soldiers would use the stock answer "mom and apple pie" when asked why they were enlisting, and/or what they missed about home. I couldn't find a reference for this though. It's not clear why apple pies would be such an important food, especially compared to foods like hot dogs which are closely associated with baseball, except that apple pies would have been baked by mothers and associated with motherhood. However, by 1950 the song The Fiery Bear contains these lyrics:

We love our baseball and apple pie

We love our county fair

We'll keep Old Glory waving high

There's no place here for a bear

Suggesting that by this stage, apple pies were just as patriotically American as baseball, county fairs and the flag.

And in 1975, Chevrolet ran a song with the lyrics "Baseball, hot dogs, apple pie, and Chevrolet", indicating that by then, apple pies were well and truly an American icon.

@congusbongus' answer covered pretty much everything that had to be said about the Apple pies. I wanted to contribute another source to answer your question from phrases.org.uk which adds how American settlers would write back to homeland appreciating American Apple pies and how foreign visitors noted Apple pie as one the first culinary specialities. Quoting my reference below:

"America in So Many Words: Words that have Shaped America" by Allen Metcalf & David K. Barnhart" (Houghton Mifflin Co., Boston, 1997) has a section on the subject --"1697 apple pie."

"Samuel Sewall, distinguished alumnus of Harvard College and citizen of Boston, went on a picnic expedition to Hog Island on October 1, 1697. There he dined on apple pie. He wrote in his diary, 'Had first Butter, Honey, Curds and cream. For Dinner, very good Rost Lamb, Turkey, Fowls, Applepy.'
This is the first, but hardly the last, American mention of a dish whose patriotic symbolism is expressed in a 1984 book by Susan Purdy, 'As Easy as Pie': 'This is IT - what our country and flag are as American as. Since the earliest colonial days, apple pies have been enjoyed in America for breakfast, for an entrée, and for dinner. Colonist wrote home about them and foreign visitors noted apple pie as one of our first culinary specialties.' We cannot claim to have invented the apple pie, just to have perfected it." But here's the surprising part. The expression "as American as apple pie," the authors say, is not that old. "Apple pie figures in our figurative language, too, as in the expressions 'simple as pie' (since everyone supposedly knows how to make apple pie) and, though not an Americanism, 'apple-pie order' . But it was only in the twentieth century, apparently in the 1960s, that we began to be 'as American as apple pie.'"

And of course we remember the notorious H. Rap Brown, whose 15 minutes of fame flickered in the '60s. His immortal quote was "violence is American as cherry pie."

Also these are other few websites with other interesting theories on Americanism of Apple pies:

Throughout the 1700s, Pennsylvania Dutch women pioneered methods of preserving apples -- through the peeling, coring, and drying of the fruit -- and made it possible to prepare apple pie at any time of year. In the vein of many things American, settlers then proceeded to declare the apple pie “uniquely American”, often failing to acknowledge its roots. For instance, in America’s first-known cookbook, American Cookery, published in 1798, multiple recipes for apple pies were included with no indication of their cultural origins.


Desert american apple pie - Rețete

“As American as apple pie” is a common phrase used to describe things that are undeniably American, like Uncle Sam, McDonald’s, and fireworks and barbecues for the 4 th of July. But as popular as the tasty dessert might be in the land of the free, it isn’t actually American.

First of all, apples themselves aren’t American. When colonists arrived in North America, they found only crab apple trees—and if you’ve ever tried to eat a crab apple, you probably know that they wouldn’t be very nice in pies. The most likely ancestor of apples as we know them today can still be found in Asia: the wild genus Malus sieversii. Alexander the Great is said to have discovered dwarfed apples in Kazakhstan and brought them back to Macedonia in 328 BC, but there is fossilized evidence of apples dating as far back as the Iron and Stone Ages in Switzerland and other parts of Europe.

The Romans are thought to have introduced apples to England, and from there American colonists started spreading them throughout the New World. Apple seeds were spread along trade routes, but the early trees were unable to bear much fruit due to a lack of the European honey bee, Apis mellifera. This type of honey bee was shipped to the Americas in 1622. It was much more prolific than the native honey bee, the Apis mellipona, which produces less than one kilogram of honey each year (compared to the Apis mellifera’s 50 kilograms). As apple trees depend upon pollination to fruit, apple trees flourished after the introduction of the European bee.

By the time apples arrived in the Americas, cooking with apples was nothing new. In fact, the first recorded recipe for apple pie was written in 1381 in England, and called for figs, raisins, pears, and saffron in addition to apples. Early apple pie recipes were a lot different from what we know today, as they rarely called for sugar, an expensive and hard-to-get item at the time. Originally, this apple pie was served in a pastry called a “coffin” which wasn’t normally meant for consumption and was only supposed to be a container for the filling.

Similarly, Dutch apple pies—the type usually decorated with a lattice of pastry on top—have also been around for centuries. A recipe for apple pie very similar to today’s recipes appeared in a Dutch cookbook in 1514. A variety of other recipes appeared in French, Italian, and German recipe collections dating back to before the American colonies were settled.

Even when the American colonists were finally able produce enough apples to cater to more widespread consumption, they were initially used to make hard cider rather than pie. Apple pies generally call for “cooking quality” apples—varieties that are crisp and acidic—and such apples hadn’t yet been developed in American orchards.

Perhaps one of the contributors to making apple pies an “American” dessert is John Chapman, a Massachusetts man you probably know better as Johnny Appleseed. Born in Massachusetts in 1774, Chapman travelled through America’s frontier planting apple orchards largely in Pennsylvania and Ohio. Though he was considered a strange, eccentric person, Chapman did not plant apple trees at random rather, he would plant his orchards and return years later to sell the land for a higher price. It’s estimated he walked around 10,000 miles before his death, and his way of life—usually walking around barefoot in the wilderness with just a knife for protection—earned him a spot as a tough but caring frontiersman and an American folk hero. Chapman’s beloved apples became “American” by association.

Apple pie was further cemented in American history by a 1902 newspaper article that claimed “No pie-eating people can be permanently vanquished.” American soldiers during World War II also did their part to popularize the stereotype. When asked by journalists why they were going to war, a common slogan used as a response was, “For mom and apple pie” which later gave rise to “As American as motherhood and apple pie”. Because most Americans are suckers for patriotism, apple pie was quickly adopted as “the” American thing by the 1960s- “As American as apple pie”, dropping the more obviously not unique American thing of “motherhood”.

An alternate theory sometimes put forth as to the origin of the expression is that it actually pre-dated the soldier’s usage and derivation of “For mom and apple pie”. In this theory, the expression was actually put forth as a part of a marketing campaign by apple growers, trying to get people to eat more apples. This was the origin of the expression, “An apple a day keeps the doctor away.” At the time that expression first popped up, a large percentage of apples in America were used to make hard cider, but with the women’s temperance movement and eventual Prohibition, apple growers started trying to promote the apple as more of a food item and the “apple a day” expression was one of the byproducts of that. It’s also very possible the above “No pie-eating people can be permanently vanquished” and similar such quotes were part of this push.

However, despite my sincerest efforts, I was unable to find any first hand documented evidence to back up that latter theory for the exact expression “As American as apple pie”, nor instances of the exact expression pre-dating WWII. As there is first hand documented evidence to back up the “soldier” origin theory and the expression didn’t become prevalent until the 1950s and 1960s, long after the “hard cider” issue was a problem, I’m going with the soldier theory being the true origin, though it seems probable enough that marketers may have eventually had their hand in it and the theory is somewhat plausible with the push to get people to eat more apples in the early 20th century.

In the end, America seems to have taken the apple pie and ran with it, making it more popular. While American apple orchards had a bumpy road to producing good apples, America quickly became one of the largest producers of apples. Nearly every farm grew apples during the United States’ infancy, and today over 220,000,000 bushels of apples are produced every year there. (It is second only to China, which produces roughly half of the world’s apples! Chinese as apple pie?)

If you liked this article, you might also enjoy our new popular podcast, The BrainFood Show (iTunes, Spotify, Google Play Music, Feed), as well as:


Finally, A Great Portable Pellet Smoker


Green Mountain’s portable Davy Crockett Pellet Smoker is one mean tailgating and picnic machine. But it’s also gaining popularity with people who want to add a small, set it and forget it pellet smoker to their backyard arsenal. And with their WiFi capabilities you can control and monitor Davy Crocket from your smart phone or laptop.

Click here to read our detailed review and to order


Video: La Tarte Tatin - Technique de base en cuisine en vidéo (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Arakora

    Wacker, la phrase brillante et opportune

  2. Janko

    Faites-moi virer de ça.

  3. Claeg

    N'a-t-il pas d'équivalent?



Écrire un message